Maria Malibran, vie et mort d’une diva – samedi 30 juillet, 19H


Le spectacle d’Eve Ruggieri, « Maria Malibran, vie et mort d’une diva », invite le public à découvrir la vie de la célèbre cantatrice, l’une des premières et des plus talentueuses chanteuses de l’histoire de l’opéra.

Adulée par ses contemporains, de Musset à Balzac en passant par Mérimée ou Rossini, la jeune femme à la « voix d’or » mourra brutalement en pleine gloire, à l’âge de 28 ans.

Elle débute sa carrière dans le prestigieux salon de la comtesse Merlin avant de rencontrer le public français à l’Opéra puis pose ses valises au Théâtre-Italien ou elle fait carrière en multipliant les rôles prestigieux et les succès comme celui de Desdemona, dans l’Otello de Rossini.

Dans les pas du rossinisme, elle connut un immense succès Européen au cours d’une carrière fulgurante qui suscita de nombreux témoignages d’idolâtrie, littéraires ou iconographiques.

« Elle s’abandonnait à tous les mouvements, à tous les gestes, à tous les moyens possibles de rendre sa pensée : elle riait, elle pleurait… Elle était vraie. » disait Musset de Maria Malibran.

C’est ce destin exceptionnel, interrompu en pleine gloire qu’Eve Ruggiéri racontera au travers quelques-uns des plus beaux airs du bel canto du répertoire de Rossini, Donizetti ou encore Bellini, interprétés par deux artistes internationaux de renoms, la mezzo-soprano Marie Kalinine et la pianiste Yoshiko Moriani.