Jean-François Marras, ténor


Jean-François Marras fait partie des nouveaux talents du chant lyrique. Ce ténor d’origine corse porte la force sensible et l’émotion des plus grandes voix de l’opéra.

Il débute dès l’âge de quatorze ans, en interprétant les chants traditionnels corses, et à l’âge de seize ans, il se tourne vers le chant lyrique et commence à étudier avec le baryton Jean-Paul Grisoni.

Sa carrière prend un tournant en 2008, lorsqu’il intègre le Conservatoire du 12e Arrondissement de Paris, dans la classe de Didier Henry en chant et de Carole Bergen en art dramatique. C’est durant ces premières années d’études, que Jean-François Marras interprète, au Conservatoire mais aussi sur des scènes extérieures, les rôles de Bénédict dans Béatrice et Bénédict, Nadir dans les Pêcheurs de perles, le Chevalier de la Force dans les Dialogues des Carmélites… Face au succès de ses interprétations, en 2013, il est reçu dans la prestigieuse classe de Chantal Mathias au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (CNSMDP). Il chante alors dans des registres techniques exigeants, réservés aux grands interprètes, avec le rôle-titre des Contes d’Hoffmann ou celui d’Alfredo de La Traviata.

Depuis octobre 2014, il poursuit sa licence en chant lyrique, dans la classe d’Isabelle Guillaud. Après trois ans au CNSMDP, il entre dans la très élitiste résidence  de l’Académie de l’Opéra National de Paris en septembre 2016.

C’est ce « jeune talent » prometteur du chant lyrique qu’Eve Ruggieri a choisi de vous faire découvrir dans la Traviata en interprétant le rôle d’Alfredo.